Home + +International + Une petite ville américaine résiste à la malbouffe

Une petite ville américaine résiste à la malbouffe

loma ok
Devenue célèbre grâce à l’ouvrage « Blue zones, où vit-on mieux le plus longtemps ? » de Dan Buettner, paru en 2008, la ville de Loma Linda (qui signifie « La belle colline » en espagnol) est devenue l’un des fiefs de la santé américaine.
Cette petite ville de Californie située à une heure de Los Angeles dans la vallée de San Bernardino fait de la lutte contre la malbouffe, une vraie religion.
Les 24 000 habitants posséderaient une espérance de vie supérieure de 6 à 7 ans par rapport à la moyenne américaine.
Pour obtenir une telle santé, la ville proscrit cigarettes et fast-foods sur ses terres ; mais également la consommation de viandes pour la plupart des habitants.
Loma Lima possède une supérette végétarienne ainsi qu’un supermarché totalement bio.
Cette hygiène de vie est partagée par l’ensemble des habitants grâce à différents groupes intellectuels, politiques ou religieux, qui les unissent entre eux.
Une ville saine pourtant située à proximité de la ville de San Bernardino, berceau de la malbouffe ayant accueilli le premier Mc Donald’s en 1940.
A visionner, « Loma Linda et la Longévité », un documentaire signé ARTE :

Source : ARTE

Lire aussi

Quasimodo

Quasimodo bientôt de retour sur nos écrans ?

Le bossu le plus célèbre de la planète devrait revenir très prochainement à la télévision …

%d blogueurs aiment cette page :