Vidéo : à 23 ans, elle invente une alternative au plastique par des déchets de poisson.

Lucy Hughes est une  jeune britannique de 23 ans diplômée en design.Elle a inventé un matériau biodégradable à base de déchets de poisson.
Il pourrait être une alternative aux emballages plastiques et se  nomme MarinaTex. Il ressemble à du plastique mais peut être éliminé comme un déchet alimentaire compostable.

Rien qu’au Royaume-Uni, plus de 170 000  tonnes de déchets sont produits chaque année par l’industrie de transformation du poisson .Ils se retrouvent, du fait de leur faible valeur commerciale, dans une décharge ou incinérés.

C’est en utilisant des algues rouges liant les protéines de la peau et des écailles de poisson que Lucy Hughes a créé ces feuilles translucides, biodégradables en 4 à 6 semaines seulement.

Selon elle, un seul cabillaud d’Atlantique pourrait générer des déchets organiques nécessaires à la production de 1400 sacs MarinaTex : « Cela ne fait aucun sens pour moi que nous utilisions du plastique, un matériau incroyablement durable, pour des produits qui peuvent avoir un cycle de vie inférieur à une journée. »

Cette invention a permis à Lucy de remporter le prix James Dyson 2019.

L’entrepreneur et inventeur James Dyson explique : « MarinaTex résout deux problèmes: l’omniprésence du plastique à usage unique et les déchets de poisson. J’espère que cela fera partie d’une réponse globale à l’abondance des déchets plastiques à usage unique. »

1 COMMENTAIRE

  1. BRAVO à cette Jeune femme pour avoir mis au point une matière biodégradable faite avec des déchets de poisson.
    Le monde est fait de personnes intelligentes qui mettent au point tel ou tel chose qui chaque fois est une avancée pour l’Humanité
    MERCI Madame

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici